November Road de Lou Berney

Au lendemain de l’assassinat de JFK Charlotte rêve de vivre une autre vie, réécriture son histoire. Guidry lui, n’aspire qu’à une chose : rester en vie, ne pas écrire FIN à son histoire. Dans November Road, Lou Berney dessine un road trip impensable, noir, mais plein d’espoir.

November Road, l’Amérique des années 60

Les pages portent le décor, c’est ce qu’il y a de beau dans November Road. Les mots de Lou Berney mettent en lumière toute l’atmosphère sixties des États-Unis. La moiteur de la Nouvelle-Orléans, les étendues à couper le souffle et la folie de Las Vegas.

Même si JFK vient de prendre une balle et que le pays est à deux doigts de vaciller, c’est une Amérique où tout reste possible. Et ça, Charlotte et Guidry l’ont bien compris.

Parce qu’aux États-Unis tous les rêves sont autorisés, l’American Dream est un mode de vie. Et ces deux-là sont bien décidés à le saisir.

Lou Berney et la profondeur de ses personnages

J’ai aussi beaucoup aimé le jeu de marionnettiste de Lou Berney. Il a une façon admirable de mettre en harmonie des personnages principaux que tout oppose.

Charlotte est une femme au foyer lassée. Elle rêve d’une meilleure vie pour ses petites filles. Guidry est un gangster, le bras droit dans un réseau de mafieux. Ils n’ont rien en commun. Puis un road trip va les réunir et l’osmose est parfaite, brillamment orchestrée.

November Road, un roman noir qui fonctionne

J’en parle comme si tout était beau, tout était gentil dans ce livre. Ce n’est pas le cas. Nous sommes bien dans un roman noir. Un road trip vers une nouvelle vie. Mais le prix d’une nouvelle vie est élevé. November Road est l’histoire d’un voyage de quelques jours qui va tout changer. Un voyage dépaysant mais douloureux. Sans aucun doute, un voyage qui donne du sens.

Si vous l’avez lu ou envisagez de le découvrir, venez m’en parler en commentaire 

Résumé de November Road de Lou Berney

Sur une route de l’Ouest américain, un homme roule à tombeau ouvert. Cet homme, c’est Franck Guidry. À ses trousses, un tueur à gages mandaté par le mafieux Carlos Marcello, qui veut se débarrasser d’un témoin indésirable dans le crime du siècle : l’assassinat de JFK.

Guidry sait que la première règle quand on est en cavale, est de ne pas s’arrêter. Et que la seconde est de ne compter que sur soi-même. Pourtant, lorsqu’il aperçoit, au bord de la route, une femme avec une voiture en panne, deux petites filles et un chien sur la banquette arrière, il y voit une proie facile. Et la couverture qui lui permettra de leurrer l’homme qui le traque. Alors, Guidry prend le risque. Il s’arrête.

Ce roman est publié aux éditions Harper Collins

 

Et vous, vous en pensez quoi ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :