Intérieur Nuit . Marisha Pessl

« Au moment où vous pensez avoir touché le fond, vous vous apercevez qu’il y a encore une trappe sous vos pieds. »

Synopsis très tentant (Folio) , pour ma part amatrice de films d’horreur (ou de romans d’horreur), une opportunité tentante d’explorer les abîmes de l’âme d’un de ces génies autour de la mort de sa fille.

On rentre assez vite dans le vif du sujet, imprégné de l’état d’esprit de notre journaliste et du « contentieux » antérieur qui l’oppose à ce cinéaste reclus. Toute l’atmosphère mystérieuse qui entoure Cordova, cinéaste de génie très controversé qui n’a plus donné signe de vie depuis des lustres, apporte une perception rapide du contexte de cette enquête qui s’annonce compliquée.


Un thriller prometteur mais de nombreuses qualités qui sont malheureusement contrebalancées par de nombreux défauts….

  • L’écriture est très moderne (référence au dark-web, réseaux sociaux et réseaux en général existants  dans notre société). L’auteure s’est donné de la peine avec un travail de fourmi visant à la création d’une réalité parallèle grâce à une multitude de supports qui viennent enrichir la lecture (extrait d’article, transcription téléphonique, rapports de police …). Ces éléments apportent une dimension  de crédibilité au roman.
  • Le noyau central qui constitue les personnages principaux est intéressant mais j’ai trouvé que chacun n’était pas exploité au mieux : leurs caractères, itinéraires de vies sont plutôt superficiels.
  • La trame générale est captivante : un trio incongru à la recherche de la vérité sur la mort d’une jeune femme dont la sphère privée est des plus déroutante.

Le style d’écriture de l’auteure m’a plu, bien mené et constant. Mais à trop vouloir en faire, Marisha Pessl livre un contenu qui appauvrit le rythme du roman, qui part dans tous les sens et devient très confus.

Le fil conducteur s’effiloche et la liaison entre toutes les étapes de cette enquête est à peine perceptible. Un roman qui aurait mérité 200 pages de moins pour offrir à ses lecteurs moins de parties divergentes mais plus approfondies, plus efficaces.


Intérieur Nuit est une lecture que j’ai apprécié pour l’investissement de son auteure, la qualité de sa plume et le thème abordé.

Mais c’est aussi une lecture qui m’a ennuyé pour le manque d’habileté dans la construction d’une intrigue complexe et l’utilisation facile, mais très inégale, des « ingrédients » qui font que ce type de roman peut convaincre.


Malgré cet avis en demi-teinte, c’était ma première expérience en service presse pour laquelle je remercie Livraddict pour m’avoir sélectionnée et je remercie de tout cœur Folio (éditions Gallimard) de m’avoir fait confiance.

2 commentaires sur « Intérieur Nuit . Marisha Pessl »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s