Mes petits précieux

Je ne crois pas qu’il soit très pertinent de chroniquer d’anciennes lectures. Mais je tiens à vous présenter mon top FIVE 🙂 ❤

Nous avons tous et toutes nos petits chouchous au milieu de toutes nos lectures quotidiennes. Ces livres dont nous donnons le(s) nom(s), sans hésiter, pour répondre aux questions :

  • Si tu devais emmener sur une île déserte ?
  • Que tu devrais emporter dans la tombe ?
  • Solution anti-déprime ? Solution frisson ?
  • …..

Les Piliers de la Terre de Ken Follett

Roman historique de référence, l’auteur m’a fait voyager dans le temps avec Les Piliers de la Terre. Un sacré pavé, de nombreux personnages tous plus réels les uns que les autres, ceux qu’on déteste et ceux qu’on aime. Cette lecture fut pour moi une aventure passionnante, remplie d’une multitude de sentiments et qui m’a laissé un souvenir inoubliable.

Synopsis : Dans l’Angleterre du XIIème siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent chacun à leur manière pour s’assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l’amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. Les fresques se peignent à coups d’épée, les destins se taillent à coups de hache et les cathédrales se bâtissent à coups de miracles… et de saintes ruses. La haine règne, mais l’amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.


Marie Blanche de Jim Fergus

Quand j’ai mis le nez pour la première fois dans la bibliographie de cet auteur, j’ai décidé de lui faire sa fête. J’ai enchaîné ses romans à la suite et notamment Marie Blanche. Ce roman incroyablement bien écrit dépeint une fresque familiale bouleversante, malsaine, noire et fascinante. Un chef d’oeuvre de la littérature.

Synopsis : 1995, région des Grands Lacs.
Jim Fergus rend visite à sa grand-mère, Renée, 96 ans. Fille d’aristocrates français désargentés, mariée trois fois, celle-ci a connu un destin hors du commun, qui l’a menée de son petit village natal de la région de Senlis jusqu’aux États-Unis, en passant par les sables de l’Égypte. D’un caractère entier, froide et tyrannique, elle a brisé la vie de sa famille, en particulier celle de sa propre fille, Marie-Blanche, la mère de Jim. Pour essayer de la comprendre, et peut-être de lui pardonner, celui-ci va tenter de retracer son parcours.


Je suis pilgrim de Terry Hayes

Premier roman de ce scénariste de métier, Je suis pilgrim est un thriller d’espionnage sans temps mort. Des enquêtes qui s’entremêlent au cœur d’un récit dense mais très bien ficelé. Une plume sublime et terriblement d’actualité, j’ai hâte que l’auteur nous livre un autre roman de son cru ! Terry Hayes si tu m’entends … 🙂

Synopsis : Une jeune femme assassinée dans un hôtel sinistre de Manhattan. Un père décapité en public sous le soleil cuisant d’Arabie saoudite. Un chercheur torturé devant un laboratoire de recherche syrien ultrasecret. Des cadavres encore fumants trouvés dans les montagnes de l’Hindu Kush. Un complot visant à commettre un effroyable crime contre l’humanité. Et un fil rouge, reliant tous ces événements, qu’un homme est résolu à suivre jusqu’au bout.


Mystic River de Dennis Lehane

Ce one-shot de Dennis Lehane est le roman noir par excellence ! Le fil conducteur est dramatique et intriguant, les personnages sont d’un  réalisme déroutant, la douleur et la violence sont sur le devant de la scène. J’ai dévoré ce roman dont l’issue est captivante, bouleversante.

Son adaptation par Clint Eastwood est également un véritable chef d’oeuvre à la hauteur de l’esprit sombre de l’auteur.

Synopsis : Ce jour de 1975, quand éclate une bagarre en pleine rue entre Sean Devine (le plus raisonnable), Jimmy Marcus (la tête brûlée) et Dave Boyle (le plus timoré), les trois garçons sont loin de se douter que leur destin va basculer de façon irrémédiable. Une voiture s’arrête, deux hommes qui se prétendent de la police font monter Dave avec eux sous prétexte de le ramener chez lui. Dave ne reparaîtra que quatre jours plus tard. On ne saura jamais ce qui s’est passé pendant ces quatre jours. Mais les trois garçons cesseront de se fréquenter. Vingt-cinq ans plus tard, ils sont mariés et pères de famille.


Sac d’os de Stephen King

Ce roman fantastique de Maître King fait parti des OLNI de sa bibliographie. Il traite de ce qu’il y a de meilleur chez l’Homme et surtout du pire. Il traite du deuil et du pouvoir de l’amour par delà la mort. Très fouillé, bien construit, avec un soupçon de frissons, caractéristique de sa plume, Sac d’Os est captivant, effrayant et rayonnant.

Synopsis :  Reclus à Sara Laughs, sa maison de campagne, près d’un lac, Mike Noonan n’écrit plus. Depuis la mort brutale de sa femme Jo, enceinte, ce romancier à succès connaît l’angoisse de la page blanche.
La rencontre de la petite Kyra, puis de sa mère Mattie, jeune veuve en butte à la malveillance de son richissime beau-père, amorce-t-elle pour Mike un nouveau départ ?


 

En avez vous lu certains ? Qu’en avez vous pensez ?

La prochaine fois, je vous présenterai mon top FIVE des sagas.

A très vite sur Le Carnet

9 commentaires sur « Mes petits précieux »

  1. Oh oui j’ai adoré Je suis Pilgrim (et comme toi j’attends un nouveau roman) ! Quant à Jim Fergus, après mon coup de coeur pour Mille femmes blanches je vais bientôt lire la suite 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s